18
mai
Par

Khalissa Amghar, Maxime Jeanneaux, Fabien Djemaoui, Théo Cagnon, Pierre Paverne, Maxime Bontemps, Dylan Barat, James Cauvin et Antoine Cun, étudiant·e·s à l’INSA Strasbourg en génie climatique et énergétique par alternance racontent leurs choix, l’ambiance de la formation et leurs projets d’avenir.

A écouter et ré-écouter ici :

Capsule 1/4 – rencontre avec Khalissa


Pourquoi l’alternance ?

“surtout pour l’expérience […] et j’ai pu voir aussi l’insertion professionnelle, j’ai vu que c’était quasiment cent pour cent. Donc c’est toujours quelque chose qui est attirant”

 

Capsule 2/4 – tour de table avec Fabien, Maxime, Pierre et Théo

 “Il y a une bonne cohésion de groupe […]. En fait on est très chargés, on a beaucoup de travail, mais du coup, quelque part, ça nous rassemble. Il n’y a pas de concurrence, le but c’est que tout le monde ait son diplôme”

 

Capsule 3/4 – présentation de la plateforme Climatherm

Rencontre avec Bernard Flament, responsable des spécialités génie climatique et énergétique.

“L’idée c’est de former les jeunes sur du matériel qu’ils pourront retrouver dans la vraie vie […]. Chaque année on investit dans de nouveaux matériels. C’est grâce à des partenariats qu’on a avec des entreprises qu’on peut acquérir ces produits.”

 

Capsule 4/4 –  présentation de la spécialité génie climatique et énergétique par alternance

 

 

Production : INSA StrasbourgDu son pour changer

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *